Le Japon a toujours accueilli la crypto et maintenant deux grandes sociétés de cryptographie sont entrées sur le marché japonais. Une grande application de trading européenne compatible avec les crypto-monnaies, Revolut, a annoncé le 8 septembre 2020 qu’elle se développait dans le pays asiatique.

La société basée à Londres a lancé son application de banque numérique au Japon, comme Revolut l’a annoncé dans un tweet

D’après un rapport du Bitcoin Evolution, le Japon est le premier marché non anglophone dans lequel Revolut s’est aventuré. Opérant à partir de Londres, en Angleterre, la société compterait 13 millions d’utilisateurs dans le monde. Elle opère dans les pays européens, en Australie, aux États-Unis et à Singapour.

Le déploiement initial de Revolut au Japon se limitera aux transferts internationaux et à la gestion de l’argent dans 23 devises. Comme indiqué, les utilisateurs enregistrés recevront également une carte de débit Visa de marque Revolut. La société n’a pas encore confirmé si ses services de crypto-monnaie font partie du lancement initial au Japon.

L’entrée de la société au Japon intervient peu de temps après que Revolut aurait triplé ses pertes l’année dernière ; malgré une augmentation considérable du nombre de nouveaux clients.

Nik Storonsky, fondateur et PDG de Revolut, aurait déclaré que l’expansion mondiale agressive était la principale raison des énormes pertes de l’entreprise en 2019

En octobre 2019, Revolut a présenté ses incroyables projets d’expansion sur 24 nouveaux marchés; y compris le Japon, l’Australie, Singapour, le Brésil, les États-Unis, le Canada, la Russie et la Nouvelle-Zélande.

Aujourd’hui, le Japon est l’un des marchés les plus attrayants pour les entreprises liées à la crypto-monnaie, car Revolut entre dans le pays aux côtés d’une autre grande entreprise de cryptographie. L’un des plus grands échanges cryptographiques, Kraken, a officiellement annoncé le 8 septembre qu’il reprenait ses opérations au Japon après avoir précédemment mis fin à ses services sur ce marché en avril 2018.